La Couronne Dentaire

Après une dévitalisation, votre dentiste peut vous proposez de couronner la dent.

 

En effet, une dent dévitalisée peut être comparée à une branche de bois mort car les deux sont vidées de leur essence vitale : l’une le sang, l’autre la sève. La dent dévitalisée ou le bois mort ont une apparence solide mais peuvent à tout moment se casser.

 

Le risque majeur de la plupart des dents dévitalisées est donc la fracture. Cette fracture entraîne l’extraction et donc la perte définitive de la dent.

 

Le seul moyen efficace pour parer à cette éventualité est incontestablement la pose d’une coiffe souvent appelée « couronne » qui permettra de préserver l’intégrité de la structure dentaire.

1

2

2

3,4,5

Principales étapes de réalisation d’une coiffe :

 

1. Dévitalisation de la dent (enlever le nerf, nettoyer le canal, obturer de façon étanche),

2. Réalisation d’un « pivot » encore appelé « faux moignon » ou « inlay core » qui va s’ancrer dans la racine et qui va permettre de redonner du volume à la dent et de faire la jonction entre la racine et la couronne,

3. Empreinte du pivot dans le but d’obtenir une couronne qui s’adapte parfaitement dessus,

4. Etapes d’essayage de l’adaptation et de la teinte de la couronne,

5. Scellement étanche définitif.

Lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes, un bridge (qui signifie « pont » en anglais) permettra de les remplacer. Il est constitué d’éléments piliers reliés par un ou plusieurs intermédiaires. Sa réalisation suit les mêmes étapes que la réalisation d’une coiffe.

Pilier

Bridge